Dans cet article, je vais vous parler du développement personnel. Quelle est sa signification ? Quel impact a t-il ? Qu’est-ce que ça représente ?

Une définition du développement personnel

Tout d’abord, je vais partager ma propre définition au développement personnel. Le développement personnel est un ensemble d’actions consistant à se développer, à devenir meilleur et à s’améliorer. Le développement personnel englobe beaucoup de domaines comme l’art de la séduction, l’art de se faire des amis, l’art de supprimer toutes ces craintes, l’art de se développer une auto-discpline, etc.

Selon moi, le développement personnel est un terme qui désigne l’amélioration de soi dans un domaine précis de sa vie. On ne peut pas dire qu’on se développe personnellement si on ne sait pas ce que ça représente. Ce terme est uniquement un processus et non pas un domaine. Il faut bien comprendre cette différence, car beaucoup croient encore que le développement personnel est forcément d’être moine et de pratiquer la méditation.

Le développement personnel est un mode de vie pour réussir à atteindre ses objectifs dans un domaine précis. Il y a des personnes qui se développent personnellement dans leurs professions ou même dans leurs passions et peuvent grâce à ça atteindre des sommets vertigineux. Tout dépend de ce que vous voulez, mais surtout est-ce que vous voulez aller.

Rendre l’inconscient conscient

La première étape pour se lancer dans le développement personnel est de comprendre un schéma simple qui explique notre processus d’apprentissage. Dans le développement personnel, le but est bien évidemment de développer ses propres compétences pour les utiliser judicieusement. Quel que soit votre domaine d’activité, ce schéma en 4 étapes est absolument valable pour tout.

En psychologie, cela s’appelle les quatre étapes de la compétence :

 

1. Incompétence inconsciente

L’individu ne comprend pas ou ne sait pas faire quelque chose et ne reconnaît pas nécessairement le déficit. Ils peuvent nier l’utilité de la compétence. L’individu doit reconnaître sa propre incompétence et la valeur de la nouvelle compétence avant de passer à l’étape suivante. La durée d’un individu à ce stade dépend de la force du stimulus à apprendre.

2. Incompétence consciente

Bien que l’individu ne comprenne pas ou ne sache pas faire quelque chose, il reconnaît le déficit, ainsi que la valeur d’une nouvelle compétence pour combler le déficit. Faire des erreurs peut faire partie intégrante du processus d’apprentissage à ce stade.

3. Compétence consciente

L’individu comprend ou sait faire quelque chose. Cependant, démontrer la compétence ou la connaissance nécessite de la concentration. Il peut être décomposé en étapes, et il y a une forte implication consciente dans l’exécution de la nouvelle compétence.

4. Compétence inconsciente

L’individu a tellement pratiqué avec une compétence qu’il est devenu une «seconde nature» et peut être exécuté facilement. Par conséquent, la compétence peut être exécutée lors de l’exécution d’une autre tâche. L’individu peut être capable de l’enseigner aux autres, selon la manière et le moment où il a été appris.

 

Une fois que vous avez compris les grandes étapes à la réalisation du processus d’apprentissage d’un domaine, nous allons voir comment débuter dans cette nouvelle et magnifique expérience qu’est le développement personnel.

Le développement personnel peut faire réussir

Comment démarrer le développement personnel ?

Pour bien démarrer avec le développement personnel, il faut mettre en place quelques préliminaires. Pour cela, nous allons procéder en un plan de 5 étapes vous permettant de préparer au mieux votre quête pour vous développer efficacement personnellement.

1. Développer une vision personnelle

Pour commencer, si vous avez choisi de commencer à développer ou améliorer certains point de votre vie, il faut que cette idée vienne exclusivement de vous. Je m’explique, si vous avez subi des reproches ou des critiques concernant par exemple votre situation financière et que vous vous sentez bien comme ça, ne changez rien. Ne faites pas d’actions ou d’apprentissage pour changer votre situation si vous n’avez pas envie.

Surtout si l’envie vient de quelqu’un d’autre, ne changez pas pour les autres, changez pour vous-même. À certaines exceptions extrêmes où il vous faudra vous posez quelques questions, ne changez pas pour les autres. Il faut que cette décision d’améliorer un aspect de votre vie viennent uniquement de vous.

Faites-en une affaire personnelle, ni plus ni moins. Sans ça, il se peut fortement que votre motivation à agir s’épuise très vite et que vous abandonniez cette résolution. Pour vous aider à mieux identifier la provenance de cette idée émergente en vous, je vais vous partager une liste de questions à vous poser.

  • Si j’habitais à l’autre bout de la terre, aurais-je besoin de le faire ? Si oui, pourquoi ?
  • À quoi ou à qui profitera cette amélioration dans ma vie ?
  • Si je vivais dans un monde sans règle, est-ce que je le ferais ?

Toutes ces questions sont uniquement là pour déterminer votre niveau d’implication dans cette bonne résolution. Si vous trouvez à l’issue de cette série de questions que vous n’avez pas de réels raison de vous développer, à part “car j’en ai envie”, je vous conseille de vous pencher sur un autre sujet qui comblera certainement vos attentes. Si vous jugez votre implication et vos raisons suffisamment important pour vous donner à fond, alors nous pouvons passer à l’étape suivante.

 

2. Planifier votre développement personnel

Maintenant, nous pouvons passer aux choses sérieuses. Avant de vous lancer sans lampe dans le brouillard de l’inconnue, nous allons préparer le terrain. Pour réussir efficacement à améliorer un aspect de votre vie, pour réussir à atteindre un objectif, la première étape est la planification.

Pour cela, commencez par prendre une feuille et un stylo et marquez :

  • En haut en grand, VOTRE ambition ou votre résultat final que vous voulez atteindre
  • Juste en dessous, votre date de péremption à l’atteinte de cet objectif
  • Puis, sur une échelle de 1 à 10, 1 correspondant à “un peu” et 10 correspondant à “DE FOU”, notez votre envie d’atteindre l’objectif initial
  • Notez ensuite les grandes lignes pour atteindre cet objectif

Une fois cela fait, vous avez fait 50% du travail de planification. Maintenant, il vous reste à réfléchir où trouver vos sources d’apprentissage les plus rentables pour accélérer le processus. Ensuite, comblez les grandes lignes précédemment écrites avec vos sources d’apprentissage. Égalisez le tout pour que votre date de péremption de soit pas hors limite.

À présent, vous avez fait 80%, il vous reste une étape qui peut prendre un peu plus de temps, mais qui sera la clé de la porte de la réussite. C’est l’incrustation de votre plan dans votre emploi du temps. Ici, c’est seulement à vous de gérer le temps dont vous avez besoin pour passer du temps sur votre objectif final et c’est seulement à vous de réussir à vous organiser pour rester dans les temps donnés.

Attention, ne changez pas votre date butoire, car vous pensez que vous n’avez pas le temps, vous avez toujours du temps de libre. Si vous voulez vous libérer plus de temps, allez faire un tour sur mon guide complet.

 

3. Démarrage du processus d’amélioration

Une fois la planification réalisée efficacement, il vous faut faire la chose que beaucoup redoute et qui est si simple lorsque l’on a franchi le pas. C’est le passage à l’action. Le passage à l’action est pour beaucoup une phase qui les font si peur, qu’ils abandonnent sans même avoir essayer. C’est pourquoi je me suis assuré de votre volonté à atteindre vos objectifs avant de vous parler de cette étape. Du coup, pour cela, il vous faut quelques éléments.

1. La clarification

Je vous ai un peu mâcher le travail sur ce point-là. Qu’est-ce que la clarification ? Eh bien, c’est tout simplement le fait de clarifier vos projets. Quelles envies, ambitions vous ont amené à cette décision et surtout comment vous allez vous y prendre.

Grâce à l’étape de planification que nous avons vu juste avant, vous avez maintenant un plan à suivre grâce à vos sources d’apprentissage que vous avez trouvé et que vous avez comblez dans les grandes étapes pour l’atteinte de votre objectif. Vous pouvez toujours changer vos sources d’apprentissage pendant votre passage à l’action, tant que ceux-ci restent en adéquation avec ce que vous voulez améliorer.

Maintenant, il vous faut déterminer à l’avance combien de temps allez vous prendre pour finir par exemple un livre pour le placer dans votre agenda.     Grâce à cet exercice de détermination, vous pourrez éviter de perdre un temps monstre pour avancer radicalement vers vos objectifs finaux.

2. La motivation

Pour réussir à vraiment passer à l’action, il vous faut trouver de la motivation. Il y a de multiples façon d’avoir de la motivation, mais ceux-ci restent généralement les mêmes.

  • Vous trouver une source d’inspiration (une personne qui a atteint votre objectif)
  • Regarder des vidéos de motivation (sur la plateforme de YouTube, il existe des centaines de vidéos comme ça)
  • Vous entourer de personnes qui débordent de motivation

Il y a encore pleins d’exemples à citer, mais gardez toujours en tête qu’il ne faut pas souvent chercher beaucoup de motivation si on aime ce que l’on fait. Et c’est sur cette note qu’on va passer au 3e élément.

3. Aimer le processus

Eh oui, le 3e élément pour réussir à bien passer à l’action est de tout simplement aimer le processus d’apprentissage. Si vous voulez un résultat souhaité, mais que vous n’aimez pas le processus, vous perdez votre temps. Il faut absolument que vous aimez le fait d’apprendre, de faire des erreurs, de s’améliorer petit à petit sinon vous ne tiendrez pas longtemps sur la durée.

Vous savez, sans passion, vous n’irez pas très loin. Si vous n’avez pas cette flamme qui brûle en vous et qui vous pousse à aller de l’avant, pourquoi rester sur ce chemin ?

Après le passage à l’action, il reste encore des étapes que nous allons voir tout de suite.

 

4. Enregistrer votre développement personnel

La quatrième étape est l’enregistrement. En quoi consiste l’enregistrement ? L’enregistrement est un paramètre qui vous informe de votre évolution. Si vous informez sur votre téléphone, sur une feuille vos avancements, cela aura plusieurs avantages. En plus de voir tout ce que vous avez déjà mis en place, cela aura pour incidence de vous motiver encore plus.

Il est très important de tenir à jour un endroit ou vous pouvez consulter votre évolution, car cela rendra encore plus authentique votre quête. Personnellement, je préfère le format papier, mais vous pouvez parfaitement opter pour le format numérique. Le plus important est de tenir à jour votre évolution le plus possible. À chaque petite étape faites, marquez-le et vous verrez que votre évolution est remarquable quand vous y mettez du vôtre !

Il y a encore une raison de tenir un journal de vos avancements. Si un jour, pour n’importe quelle raison vous décidez de montrer votre parcours à quelqu’un (un futur élève, votre futur compagnon, vos futurs enfants), eh bien, il restera une trace de ce que vous avez fait dans votre vie. N’aimeriez-vous pas vous retrouver à 70 ans devant votre journal que vous avez écrit des années plus tôt ?

C’est pourquoi je vous conseille vivement de commencer dès aujourd’hui à tenir un journal que vous mettrez souvent à jour.

 

5. Examen et révision des plans de développement personnel

Et pour finir, la cinquième étape est à réaliser une fois que vous avez fait les 4 précédentes. Elle consiste à faire un check-up de votre avancement. À quoi ça sert ? L’importance de mettre à jour vos plans de développement personnel vous permet d’ajuster votre plan initial pour qu’il soit le plus adapté à votre situation actuelle. Pour réussir cela, vous pouvez le réaliser de multiples façons, mais je vais vous partager une façon efficace de procéder.

Au début de votre quête pour vous développer sur un aspect précis de votre vie, il vous faudra au bout de 1 mois faire un examen. Cet examen consiste à vous évaluer avec une totale neutralité votre efficacité dans vos efforts. Sur une note de 0 à 10 avec 0 pour “je ne fais rien du tout” et 10 pour “je me donne à fond et je respecte parfaitement mon plan”, notez vos avancements en terme d’apprentissage et peut-être de mise en pratique de votre domaine.

Ensuite, il vous faudra faire cet examen tous les 3 mois pour un total de 4 examens par année.

Maintenant, il vous faut faire une révision de plan, pour cela :

  • Ajustez votre plan à votre situation actuelle (horaire de travail, etc)
  • Améliorer les techniques d’apprentissage et le temps passé dessus par exemple : remplacer les livres par des formations vidéos
  • Changez certaines habitude dans votre quotidien qui vous prennent beaucoup de temps

Une révision de plan est très efficace sur le long terme pour réussir efficacement à vous développer dans un domaine de votre vie. Faites une révision de plan tous les 6 mois soit 2 fois par an.

Pour conclure

Le développement personnel est le commencement d’une vie meilleure pour enfin vivre comme vous le souhaitez. Grâce aux préliminaires que nous avons vu, vous pourrez exercer efficacement votre évolution dans le domaine que vous souhaiter améliorer.

 

Laissez un commentaire