Quand on veut devenir quelqu’un de plus performant, quelqu’un de plus sociable et quelqu’un de plus intéressant. Vous voulez devenir cette personne ? Pour cela, il faut vous forger, voir de nouvelles choses, aller vers l’inconnu, bref, sortir de votre zone de confort.

Dans cet article, je vais vous énumérer 5 choses à faire qui vous feront sortir de votre zone de confort. Plus vous mettrez en pratique les choses, plus vous serez fort, courageux, indomptable.

Une définition de zone de confort

D’après un article de Wikipédia, la zone de confort est un état psychologique dans lequel une personne se sent à l’aise. Dans cette zone, elle peut garder le contrôle tout en éprouvant un faible niveau de stress et d’anxiété.

Judith M Bardwick, une célèbre auteure de plusieurs livres dont un best-seller portant comme sujet la zone de confort. Elle définit ce terme comme « l’état comportemental d’une personne qui choisit de vivre dans une position neutre d’anxiété. ».

Brené Brown, aussi une célèbre auteure de livres sur le développement personnel, le décrit comme « l’espace où notre incertitude, le manque et la vulnérabilité sont réduits au minimum et où nous croyons que nous aurons accès à suffisamment de nourriture, d’amour, d’estime, de talent, et de temps. Où nous avons le sentiment d’avoir un certain contrôle. ».

Pour moi, la zone de confort est un endroit ou nous nous sentons à l’abri de tout imprévu et donc, du danger.

Y a-t-il des autres zones à connaître ?

Pour comprendre pourquoi il est important de sortir de la zone de confort, il faut avoir pris connaissance des 4 autres zones. Tout d’abord, vous avez la zone de confort.

Ensuite, quand vous y sortez, vous arrivez dans la zone de peur. À la sortie de la zone de peur, vous atterrissez dans la zone d’apprentissage. Et pour finir, vous pouvez atteindre la zone de croissance.

Pour vous éclaircir les idées, je vais prendre le temps de vous expliquer en quoi consiste et de quoi est composé les 3 zones après la zone de confort.

Zone de peur

La zone de peur, c’est l’endroit où vous éprouvez de la peur.

Cette peur peut être due à plusieurs choses. Vous pouvez éprouver en sentiment de peur, car vous manquez de confiance en vous, vous êtes inquiet face aux regards des autres, vous trouvez des tas d’excuses avec des stratégies d’évitement, vous êtes inquiet face à l’inconnu.

Si vous éprouvez quoi que ce soit de similaire, c’est que vous êtes dans la zone de peur. Mais une fois que vous avez trouvé votre raison d’agir, vous allez passer à la zone suivante.

Zone d’apprentissage

Dans la zone d’apprentissage, vous avez enfin passé le cap de la peur et vous avez mis un pied dedans. Je vais vous énumérer ce qui va se passer grâce à la transition de la zone de peur à la zone d’apprentissage.

  • vous avez confiance en vous
  • vous faites la découverte de votre plein potentiel
  • puis, vous trouvez le plaisir d’apprendre
  • vous faites de la mise en action
  • vous résolvez des problèmes et vous éprouvez du plaisir à relever des défis
  • vous découvrez vos talents
  • et bien sûr, vous faites la connaissance de la réussite

Ensuite, si vous êtes depuis un certain temps dans la zone d’apprentissage, il y a une dernière zone qui vous pousse encore plus loin vers le succès.

Zone de croissance

La zone de croissance est l’endroit parfait pour concrétiser et réaliser vos rêves les plus fous. Je vais encore une fois vous énumérer ce qui se passe quand vous êtes dans la dernière et ultime zone.

  • vous éprouvez le sentiment de liberté et de réalisation
  • vous concrétisez vos rêves et vos objectifs
  • vous définissez de nouveaux objectifs
  • puis, vous vous ouvrez à de nouvelles opportunités encore plus intéressantes
  • vous avez une vie riche de sens
  • vous gagnez des enjeux toujours plus grandissants
  • vous êtes serein, joyeux, bien dans votre peau et aligné avec ce que vous entreprenez
  • bien évidemment, vous grandissez

Ce stade est difficile à atteindre pour la majorité des personnes. Néanmoins, il n’est pas réservé à certains types de personnes. Absolument tout le monde peut y accéder en admettant bien sûr, qu’il faudra durement travailler, mais surtout, travailler intelligemment.

Maintenant, je pense que vous avez compris pourquoi il ne faut pas rester dans sa zone de confort. Du coup, pour éviter de stagner, nous allons voir comment sortir progressivement, mais sûrement de sa zone de confort.

la zone de confort avec ses trois autres zones

5 choses qui vous feront sortir de votre zone de confort à coup sûr

Connectez-vous avec de nouvelles personnes

Si vous avez prévu de sortir de votre zone de confort sans rencontrer de nouvelles personnes, je suis désolé de vous annoncer que vous vous êtes mis le doigt dans l’œil.

En premier lieu, pour augmenter votre cercle de connaissances, vous devez faire la chose pour. C’est-à-dire de sortir plus souvent. Vous pouvez tout simplement sortir dans la rue ou aller dans un centre commercial pour commencer à parler avec des personnes.

Vous savez, il ne faut pas jouer un rôle quand on aborde quelqu’un par peur d’être mal jugé. Quand vous faites ça, la seule chose que vous faites, c’est que vous allez vous mentir.

Vous mentir, car vous ne vous estimez pas assez et que vous vous faites passer pour quelqu’un d’autre que vous-même. Cela peut causer de sérieux troubles de manque de confiance en soi.

Du coup, si vous avez un manque d’estime envers vous, je vous conseille d’aller jeter un œil à mon article qui explique comment avoir une bonne estime de soi.

Pour ceux et celles qui n’ont pas ce problème, mais qui ne savent pas vraiment comment s’y prendre de la meilleure des façons avec un inconnu, je vous conseille fortement de lire le livre “Comment se faire des amis” de Dale Carnegie.

Ce livre, c’est une pépite d’or, car en plus de savoir comment faire de nouvelles connaissances, vous allez aussi améliorer vos relations actuelles.

Voyager quelque part de nouveau

Le voyage, c’est quelque chose qui vous apporte de la nouveauté. Si vous êtes du genre voyageur, voyager n’est certainement pas un problème pour vous.

Pour les personnes qui ne sont pas du type à sortir de leurs habitudes en sortant voir ailleurs, je vais vous expliquer ce qu’apporte un voyage où vous n’êtes jamais allé.

Tout d’abord, vous allez faire le trajet. Il se fait principalement en voiture, en train, en bateau ou en avion. Tout dépend de votre destination. Si vous êtes en avion ou en train, vous avez l’avantage de pouvoir voir les paysages qui peuvent être époustouflants pour certain.

Ensuite, une fois que vous avez posé vos valises et que vous avez un endroit où dormir, vous pouvez vous renseigner sur ce qui est super à voir dans les alentours.

Et vous faites ça, encore et encore, en rencontrant toujours de nouvelles personnes. Un voyage à plusieurs buts. Vous pouvez voyager juste pour admirer le paysage et l’architecture d’une ville/pays, vous pouvez faire un voyage d’affaires ou vous pouvez faire un voyage pour vous ressourcer.

Quand vous faites ce dernier, le voyage est tellement enrichissant et vous apporte tellement de choses positives, que vous tomberez amoureux d’aller voir de nouveaux horizons.

Bien évidemment, un voyage peut vite tourner en catastrophe, c’est pourquoi je vous prie de bien vous renseigner sur la destination, ainsi que sur ce que vous emmenez pour prévoir le moins de tournures négatives du séjour.

En ce qui concerne la durée, libre à vous de faire un choix allant d’un jour, à plusieurs années.

Défiez-vous et tenez-vous responsable

Je vous lance le défi de faire cela. Lancez-vous des défis et tenez-vous responsable pour n’importe quel résultat obtenu. Que vous ayez échoué parce qu’un tel ou un tel a fait ça, NON, c’est de votre faute.

Prenez l’entière responsabilité de ce qui va arriver. Si une personne fait réellement une erreur qui vous a coûté un échec du défi, demandez-vous qu’est-ce que vous auriez pu faire pour que cela n’arrive pas.

Et même si un défi échoue et que vous avez la certitude que vous ne pouviez absolument rien y faire, dites vous que c’est la vie qui en a voulu ainsi. La puissance des défis est monstre.

Quand on vous lance un défi faisable, et que vous le réussissez, comment vous sentez-vous ? Satisfait ? Même si vous n’avez absolument rien eu en retour si ce n’est de la satisfaction et d’éventuelle admirations ?

Eh bien, oui, c’est ici que se cache la plus grande puissance des défis. Je vous conseille de vous lancer des défis mesurable, mais pas pour autant facile, pour vous permettre de sortir de votre zone de confort.

Lancez-vous le plus souvent possible un défi et récompensez-vous pour l’avoir réussi. Vous verrez que si vous mettez à bien des actions concrètes pour réussir, vous allez atteindre des résultats bien au-delà de vos espérances.

Une fois que vous avez un peu fait le tour, n’hésitez pas à lancer des défis à un ami qui devra en retour aussi vous en lancer un.

Soyez plus spontané

Peut-être que vous avez en ce moment un problème que j’ai moi-même réussi à minimiser au maximum. C’est de trop réfléchir. Trop réfléchir à tout et n’importe quoi comme réfléchir à, qu’est-ce que l’on va dire, réfléchir à comment on va faire, réfléchir à pourquoi il ou elle a dit ça…

Mettez-vous à la place d’une personne qui vous observe au moment où vous réfléchissez à, qu’est-ce que vous allez répondre d’une question.

Si vous mettez du temps pour répondre, ce qui est fort probable, vous allez montrer que vous n’êtes pas sûr de vous, or ce n’est pas ce que vous voulez n’est-ce pas ?

Pour contrer ce genre de problème, il faut que vous arrêtiez complètement de réfléchir inutilement. Devenez quelqu’un de spontané. Si une idée vous traverse l’esprit, posez la question.

Si une réponse vous vient, dites la réponse. Grâce à cela, vous allez en premier temps montrer que vous avez de l’assurance, et en plus de ça, vous allez vous montrer que vous avez confiance en vous.

Confiance en vous, car vous ne prenez plus le temps de vous parler dans votre tête pour vérifier que ce que vous allez dire est bien ou mal. C’est un exercice qui peut être difficile à mettre en place, mais qui est très positif en terme de bénéfice que vous pouvez en retirer.

Essayez quelque chose de nouveau une fois par mois

Quand on fait quelque chose de nouveau, qu’est-ce qu’il se passe ? Eh bien, nous passons du stade de la zone de confort, à la zone d’apprentissage. Et si vous faites souvent des choses qui sont nouvelles pour vous, vous allez avoir une aisance avec le fait de sortir de la zone de confort.

C’est pourquoi je vous conseille d’essayer quelque chose de nouveau une fois par mois. Pourquoi une fois ? Car si c’est quelque chose qui vous plaît, vous aurez tout le mois pour apprendre le plus de choses dans ce domaine.

Et si cette chose ne vous plaît pas, ce n’est pas grave, vous allez réessayer le mois prochain. Le fait de faire une nouvelle chose par mois vous permettra de ne pas être trop brutal dans le fait de sortir de votre zone de confort.

De plus, si vous faites ça tous les mois, vous allez prendre une bonne habitude qui ne risque certainement pas de s’estomper, car c’est qu’une fois par mois. Un conseil, c’est de ne pas se dire des choses du type : “ohh, mais ça va, il me reste encore la moitié du mois pour faire une chose nouvelle”.

Si vous commencez comme ça, vous allez procrastiner, et finir par ne pas prendre cette bonne habitude qui est très puissante sur le long terme en vous ouvrant des opportunités.

Essayez de faire une nouvelle chose tous les 1 du mois pour ne pas oublier la date et avoir le maximum de temps pour vous perfectionner si vous en avez envie.

Pour conclure :

Si vous voulez sortir de votre zone de confort pour enfin atteindre vos rêves, appliquez les 5 actions que nous avons vu.

Je peux vous assurer que si vous vous mettez à la pratique de ces choses plutôt simple, vous allez pourquoi pas un jour atteindre la zone de croissance. À vous de jouer !

 

Laissez un commentaire