La visualisation positive est un outil utilisé pour le développement personnel dans de nombreux domaines. Elle consiste à s’imaginer une future version de soi-même ou un futur résultat souhaité. Vous pouvez l’utiliser pour par exemple un projet de vie pour garder la motivation sur la durée. Pour réussir la visualisation positive efficacement, il faut utiliser un maximum de sens. C’est pourquoi je vais vous partager des techniques pour y parvenir.

Quelle est la différence entre l’imagination et la visualisation ?

Il y a plusieurs différences entre l’imagination et la visualisation. Nous allons voir en quoi ces 2 choses qui se passent dans notre tête sont complètement différentes.

Pour commencer, qu’est-ce que l’imagination ?

L’imagination est la faculté que l’on a d’avoir des pensées et des sentiments variées. L’imaginaire a comme capacités psychique des choses irréelles. Ainsi, l’imagination est aussi quelque chose qui permet de créer des choses en se laissant emporter par ses sensations et ses émotions qui s’appliquent passivement. Pour autant, l’imagination reste quelque chose d’utile pour les professions qui sont axées dessus comme par exemple les artistes de tout genre (peintres, auteurs, musiciens…). Maintenant, je vais vous parler de l’autre chose que l’on peut faire dans sa tête.

Qu’est-ce que la visualisation ?

La visualisation créative est une sous-partie de l’imagination. À contrario de l’imagination, la visualisation créative est basée sur vos connaissances et vos envies. La principale différence entre les deux est que la visualisation n’est pas quelque chose qui est tourné vers l’irréel, mais bel est bien sur le réel. C’est pourquoi la visualisation est un pouvoir vraiment intéressant qu’il vous faut vous intéresser si vous voulez améliorer votre vie. L’avantage, c’est que c’est totalement gratuit et c’est accessible à absolument tout le monde tant qu’on reste un peu curieux.

Découvrir ce que la visualisation créative peut faire pour vous

Tout d’abord, j’aimerais vous faire voir un petit avant goût pour vous permettre de voir l’impact que peut avoir la visualisation et de voir comment ça fonctionne. Pour cela :

  • Asseyez-vous confortablement (si possible au calme pour vous permettre d’imaginer plus facilement)
  • Commencez par fermer les yeux et imaginez-vous dans une situation ou vous êtes assis à une table de restaurant
  • Imaginez un aliment facilement reconnaissable par votre organisme comme par exemple un fruit acide ou quelque chose que vous détestez
  • Essayez d’imaginer clairement ses couleurs, son odeur, sa texture, son contact sur vos doigts comme s’il était vraiment en face de vous
  • Puis maintenant, mettez l’aliment dans votre bouche

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Eh bien, vous allez peut-être commencer à saliver. Est-ce que vous sentez votre organisme réagir à cette image mentale que vous avez crée de toute pièce ? Ce petit exercice permet de se rendre réellement compte de la puissance de la visualisation et son effet sur notre corps. Je vous conseille de pratiquer quelques autres visualisations simples comme celle-ci pour vous aider à mieux imaginer. La visualisation créative est un véritable muscle, il vous faut pratiquer et encore pratiquer pour avoir des résultats extraordinaires et commencer à visualiser avec énormément de détails et de précision.

Quelques autres exercices de visualisation créative

  • Imaginez-vous entrer dans un avion qui compte monter très haut dans le ciel
  • Vous vous installez confortablement dans votre fauteuil et vous commencez à regarder un film grâce au grand écran placé en face de vous
  • Au bout d’une heure du film, l’écran s’éteint et on vous demande de porter un parachute
  • Un moniteur vérifie que votre parachute est bien serré autour de vos épaules et de vos hanches
  • La porte qui mène à l’extérieur de l’avion s’ouvre et vous êtes poussé par surprise dans le vide

Avez-vous senti une sensation d’adrénaline monter en vous ? Allez, encore un exercice pour vous aider dans vos premiers pas.

  • Imaginez-vous tranquillement installé sur votre canapé en train de regarder un sketch de votre humoriste préféré
  • Après 20 minutes, vous avez un petit creux et décidez de commander une pizza
  • 30 minutes plus tard, vous dégustez votre pizza en face de votre sketch
  • Soudainement, comme un tremblement de terre s’apitoie sur votre maison
  • Mais ce tremblement est étrange, car c’est comme s’il était saccadé
  • D’un coup, le plafond se fend en deux et vous vous retrouvez nez à nez avec un T-rex

Alors, avez-vous eu un sentiment de peur et vous sentiez-vous surpris ?

J’ai pris des exemples farfelues pour vous montrer les différents sentiments, appréhension ou même sensation que l’on peut avoir avec uniquement la visualisation créative. Maintenant, je ne vais pas vous parler encore de visualisation créative, mais bel et bien de visualisation positive.

Visualisation mentale positive

Visualiser pour promouvoir votre bien-être

Maintenant, nous allons voir la version améliorée de la visualisation créative, j’ai nommé, la visualisation positive !

La différence entre les deux est tout simplement l’utilisation que l’on va lui porter. La visualisation créative est une très bonne façon de s’initier à la pratique de la visualisation, mais ce serait encore mieux si on pouvait l’utiliser pour améliorer nos vies. C’est pourquoi, la visualisation positive permet de visualiser par exemple des choses que vous voulez atteindre pour par la suite les réaliser dans votre vie.

Pour réussir ça, respectez simplement ces consignes :

  • Asseyez-vous confortablement en étant parfaitement ancré au sol
  • Respirez profondément, et expirez le maximum d’air présent dans vos poumons sans vous forcer
  • À présent, fermez les yeux en vous concentrant quelques instants sur votre respiration (cela ressemble un peu à la méditation, je vous l’accorde)
  • Maintenant, projetez-vous dans votre situation professionnelle ou personnelle de vos rêves
  • Observez le décor, avec qui vous êtes ? Essayez de sentir les potentielles odeurs, essayez de sentir le sentiment que vous éprouvez face à cette situation
  • Essayez de visualiser un maximum les détails de ce qui vous entoure en vous laissant immerger dans cette image

Avez-vous eu plus de sensations positives ? Si la réponse et oui, c’est exactement pour ça que cette visualisation s’appelle “positive”. À présent, il vous faut faire 2 étapes pour finaliser cette visualisation positive.

  • Trouvez un mot ou un objet qui va symboliser parfaitement cette visualisation positive. Si vous choisissez un mot, notez-le proprement sur un papier. Dans les deux cas, ce symbole doit représenter l’atteinte de cet objectif
  • À présent, essayez de relire ce mot ou de regarder cet objet un maximum de fois pour vous permettre de faire remonter toutes ces sensations que vous avez ressenti lors de la visualisation.

Grâce à ça, vous aurez une énergie spectaculaire pour réellement atteindre vos objectifs.

Comment pratiquer la visualisation efficacement ?

Ici, nous allons voir comment pratiquer la visualisation efficacement. La visualisation est un exercice certes mental, mais reste un exercice comme pleins d’autres. Et pour autant que je sache, chaque exercice doit pour être bien effectué, de l’implication personnelle. Je vais vous partager la liste de choses à adopter pendant des séances de visualisations positives.

  • Le degré de concentration

Tout d’abord, il faut que vous soyez pleinement plongé dans votre visualisation mentale et utiliser 100% de vos capacités conscientes pour lui donner un réel impact. Il ne faut pas faire de visualisation avec la télévision en fond ou à côté d’enfants qui jouent et font beaucoup de bruit. Il est préférable d’être dans un état méditatif, avec un esprit calme et disponible pour votre concentration maximale.

  • L’intensité de la visualisation

Pour réussir, il faut y mettre du vôtre, il faut “ressentir” pleinement ce que vous visualisez. Il faut lui donner de la force, une émotion, de la foi et de la conviction sinon votre visualisation n’aura strictement aucune force d’action. Sans ces éléments, vous ne pouvez pas efficacement arriver à visualiser.

  • Clarifiez votre visualisation

Plus vous voudrez réaliser quelque chose de complexe et de peu clair pour vous, plus vous aurez naturellement du mal à le visualiser comme vous le souhaitez. Donc, pour contrer ce problème, il vous faut éclaircir un maximum et exprimer simplement ce que vous voulez faire. Le problème typique d’un débutant en visualisation est celui-ci : vouloir faire plusieurs choses à la fois. Faites une chose à la fois, des choses simples et précises. Il est plus facile de jongler avec une seule balle qu’avec 3 simultanément.

Pratiquez intelligemment vos visualisations

La visualisation positive n’est pas aussi facile que l’on peut penser. Cela demande une réelle envie de réussir vos projets et un travail pointu et régulier.  Au début de vos visualisations, vous aurez certainement du mal à vous créer des images nettes en tête, et c’est tout à fait normal. Vous n’êtes tout simplement pas habitué à une telle pratique. Pour améliorer votre visualisation, il vous faut comme je l’ai dit du temps, et beaucoup de pratique.

Je vais vous donner quelques conseils pour vous permettre d’éviter de perdre beaucoup de temps inutilement.

  • Visualisez de préférence le matin, au réveil

En quoi visualiser au réveil est mieux ? Eh bien, pour la simple et bonne raison que vous vous réveillez certainement le matin. Qui veut dire matin, dit tout d’abord, du temps de libre et deuxièmement, ça veut dire du calme. En effet, le matin c’est le seul moment de la journée ou vous pouvez profiter pleinement de vos capacités de concentration grâce au peu de bruits parasites qui peuvent vous déconcentrer. Si vous avez des colocataires ou une famille qui font du bruit le matin, levez vous plus tôt. Prenez 10 minutes à votre réveil pour vous entraîner à visualiser.

  • Tenez un cahier de progrès

Sans une preuve écrite que vous faites des progrès, vous mettrez beaucoup plus de temps à avoir réellement des résultats satisfaisants. À chaque fin de séance, écrivez ce que vous avez réussi à mieux faire que la dernière fois. Essayez de vous juger en étant neutre. Acceptez que vous ayez du pain sur la planche et surtout, n’écrivez pas que vous arrivez parfaitement à visualiser avec le maximum de détails votre objectif.

  • Listez-vous un processus d’apprentissage

Faites une liste des choses que vous arrivez à bien visualiser (par exemple les odeurs), et une liste des choses que vous n’arrivez pas à visualiser (par exemple les couleurs). Puis, jugez de 0 à 10 tout ce que vous avez marqué avec 0 étant “je n’y arrive pas du tout” et 10 étant “j’y arrive les doigts dans le nez”. Maintenant, séparez vos points forts de vos points faibles en 2 colonnes et chaque jour, essayez de travailler sur un point précis de vos points faibles pour vous améliorer. Notez chaque évolution positive.

  • Visualisez dans le calme

Pratiquer la visualisation positive dans le calme augmente grandement les chances de réussite. Si vous pratiquez dans le brouhaha, vous n’allez tout simplement pas réussir à vous concentrer et à produire une image claire dans votre esprit. C’est pour ça que je vous conseille fortement de visualiser le matin car votre esprit est totalement frais, car vous sortez d’une période de sommeil.

  • Se focaliser sur la qualité plutôt que la quantité

Dans la visualisation positive, il faut impérativement vous concentrer sur la qualité de visualisation plutôt que sur la quantité. En soit, ce serait plus correct de dire de prendre certes plus de temps à réaliser une image, mais qui est pleine d’informations, plutôt que prendre 3 minutes pour avoir une image bâclée en tête.

Un autre type de visualisation

Il y a un livre que j’ai lu qui est “La puissance de votre subconscient pour améliorer la santé et la vitalité” de Joseph Murphy et qui explique comment on peut se soigner grâce au subconscient. Je ne vais pas vous raconter tout le livre, mais je vais vous parler d’un point précis qui est d’ailleurs toute la thématique de cet ouvrage, et qui s’appelle la puissance curative. Pour faire simple, c’est une pensée que l’on s’inculque pour guérir d’absolument toutes les maladies y comprit la vieillesse.

Ce que j’aime beaucoup dans ce livre, c’est que pour réussir cela, il faut pratiquer la visualisation. Joseph Murphy explique que quand une personne atteinte d’une maladie grave, elle devait se visualiser complètement guérit en se répétant que c’était bel et bien le cas et cette pratique pouvait voir des guérisons complètement spectaculaire arriver.

Tout ça pour dire que vous pouvez utiliser la visualisation positive pour vos projets et vous pouvez aussi utiliser la visualisation curative lorsque vous êtes malade. Je vous invite grandement à lire ce livre si cette pratique vous intéresse.

Pour conclure

La visualisation est une technique très efficace, mais souvent négligé par le fait qu’elle n’est pas abordée au premier abord par tous ces bienfaits.      Avec un peu de temps et d’entraînement, vous pourrez littéralement trouver une source inépuisable de motivations pour mener à bien absolument tous vos projets professionnels comme personnels.

Je vous offre mon ebook “5 étapes pour avoir confiance en soi sans se forcer” qui peut vous aider dans votre quête de la confiance en soi sans égale.

Laissez un commentaire