Réussissez dans la quête de la confiance en soi en sortant de votre zone de confort

Beaucoup de personnes veulent trouver le vrai bonheur en possédant des choses matériels qui sont en partie axé sur le confort de vie. Personnellement, j’ai plus peur d’être dans le confort que dans l’inconfort car je me sens plus heureux ainsi et je vais vous expliquer pourquoi.

État d’esprit à avoir

avoir un certain d'esprit pour réussir à avoir une confiance en soi

Tout d’abord, il faut avoir un certain état d’esprit pour penser que c’est grâce à l’inconfort que l’on est plus heureux.

Si aujourd’hui vous en avez marre de votre situation amoureuse, professionnelle, sociale, il vous faut avoir une autre vision sur votre environnement pour pouvoir faire changer les choses. Je pense que le confort est un réel poison pour l’amélioration de soi en tant que personne.

Cela consiste en quoi d’avoir cet état d’esprit ?

Avoir un état d’esprit qui accueille à bras grands ouvert l’inconfort est un processus qui demande de la réflexion mais qui reste logique. Si vous l’avez ancré en vous, il sera beaucoup plus facile d’aller repousser vos limites en faisant un footing de 1 heure et demi d’un moment à l’autre juste, car vous étiez bien confortablement installé dans votre canapé.

En plus de cela, avoir cet état d’esprit que je vais appeler “mental steel” (cela veut dire mental d’acier en anglais), vous permet littéralement de vous aider à voir des opportunités là ou auparavant vous ne voyiez rien.

Comment fait-on pour avoir un mental steel ?

Cet état d’esprit qui est une sorte d’évolution positive de votre façon de penser n’est pas facile à mettre en place. Mais une fois que l’on à compris certaines des choses que je vais vous partager, on ne se pose plus de questions et on fonce.

  • Trouver votre pourquoi

Trouver son pourquoi vous allez sortir de votre zone de confort est la première étape. Si ce pourquoi est “pour être heureux”, il vous faut maintenant évaluer cette raison en vous posant quelques questions. Évaluer l’intensité de ce pourquoi est à faire, car ce sera votre moteur de ce que vous allez mettre en place.

Pour cela, réfléchissez un peu à votre avenir. Ayez un moment une vision long terme en vous projetant 30,40 ans dans le futur. Imaginez à quoi ressemblera votre vie, ce sera strictement et uniquement les récoltes des fruits que vous aviez semés aujourd’hui.

Pensez-vous sincèrement qu’arrivé à cet âge-là, vous allez regretter de ne pas avoir pris conscience plus tôt que c’est à cause de certaine décision comme de ne pas être sorti de votre zone de confort, de ne pas faire tel ou tel chose car, c’est mal vu…

Il y a concept qu’il faut absolument ancrer en soi. Il n’existe pas de pire choses aussi lourdes, aussi pesantes sur cette terre que les regrets. Est-ce qu’avoir des regrets quand vous aurez 60 ans ça vous dérange ? Je pense que la réponse et oui évidemment !

Alors maintenant, trouvez votre pourquoi et ne le changez plus, car c’est grâce à lui que vous allez quand il le faudra, sortir de votre confort pour enfin réaliser des choses qui doivent être vécues et pour devenir une meilleure version de soi-même en étant heureux.

Lister ses objectifs

écrire ses objectifs pour mieux les atteindre

Une fois que vous avez trouvé votre pourquoi, votre moteur, votre raison de poursuivre cette voie de l’inconfort, il vous faut maintenant lister vos objectifs noir sur blanc pour les suivre de près et le mener à bien.

Pourquoi c’est important de faire une liste de ses objectifs ?

L’importance de faire une liste d’objectifs réside dans l’implication que l’on va se donner. Faire une liste est la première étape pour réussir des objectifs calculés à l’avance. Les plus grands de ce monde, je pense à Bill Gates, Elon Musk, ou encore Jeff Bezos ont commencé par cette étape.

Ils ont préparé leurs objectifs et leurs minis paliers à franchir avant de les atteindre. Si vous ne faites pas une liste de vos objectifs personnel comme professionnel, chacun à des objectifs différents et je respecte tout à fait ça, même si cela est un peu bizarre, vous allez prendre beaucoup plus de temps pour les mener à bien.

Les erreurs classiques à éviter

Quand l’on se fait une liste d’objectifs, on pense directement à marquer ses objectifs, et c’est tout. C’est une erreur à ne surtout pas commettre si vous voulez efficacement les réussir.

Tout d’abord, une fois que vous avez pris une feuille, marquez tout en haut en titre votre “pourquoi”, ensuite marquer tous vos objectifs en laissant entre eux, quelques lignes de vides. Maintenant, pour chacun, écrivez à côté d’eux s’il est réalisable, combien de temps vous pensez mettre, et enfin combien de temps vous vous donnez pour le terminer.

Une fois cela réalisé, il vous faut maintenant remplir les lignes vides que vous avez laissé entre chaque objectif. Vous allez noter dedans, les minis objectifs pour réaliser l’objectif principal. Ce sont les petites étapes à obligatoirement franchir une par une sans sauter d’étapes, pour réussir le mieux possible l’objectif.

Félicitations, vous avez maintenant fais la moitié du chemin pour réussir efficacement à sortir de votre zone de confort pour être heureux !

Fixer des limites

se fixer des limites pour ne pas arriver dans l'excès

La dernière étape est de se fixer des limites en terme de temps pour réussir un mini objectif. Cela vous permettra de garder une certaine discipline pour mener à bien vos ambitions.

Comment faire, en détail pour se fixer des limites efficacement ?

Eh bien, vous pouvez tout simplement marquer sur une feuille vos dates limite de minis objectifs. Mais je ne vous conseille absolument pas d’opter pour cette stratégie.

  • Pourquoi ?

Même si cela vous semble un bonne idée d’uniquement noter une date sur une feuille, sa n’est pas vraiment le cas, car si vous noter sur une feuille vos dates limite de mini objectifs à atteindre, il se passera quoi si vous ne le faites pas dans les temps ? La feuille va se déchirer ?

Absolument pas, il ne va rien se passer du tout et c’est bien ça le problème ! Il faut réussir à se créer une sorte d’obligation pour réaliser les minis objectifs dans une limite de temps qu’on s’est fixé pour ne pas procrastiner et finalement faire la chose en question 3 semaines plus tard…

Je vous conseille d’opter entre 2 techniques qui vous forcent à aller de l’avant pour réussir vos objectifs dans le temps que vous vous êtes donné.

Pour la première technique, réfléchissez à qu’est-ce que vous aviez l’habitude de faire qui vous fais plaisir, qui vous relaxe, qui vous donne envie. Cela peut-être absolument n’importe quoi, il faut juste trouver cette chose qui vous convoite tant quand vous n’en avez pas.

Maintenant, il vous faut vous priver de votre activité qui vous fait tant plaisir pendant 2 fois votre habitude de pratiquer, de manger la chose… Cette technique va vous motiver à réaliser vos minis objectifs à temps pour enfin vous récompenser avec ce que vous aimez tant.

La seconde technique est à l’opposé de la première. Elle se présente ainsi.

Quand vous n’avez pas fait votre mini objectif à temps, vous allez faire 2 fois quelque chose que vous n’aimez pas faire. Encore une fois cela peut-être tout et n’importe quoi…

Si vous n’avez pas d’idées qui vous viennent à l’esprit, prenez simplement les choses que vous aimez, et prenez le parfait contraire. Un exemple, si vous aimez beaucoup prendre une douche chaude pour vous relaxer le soir, douchez-vous à présent pendant les 2 prochaines douches uniquement avec de l’eau froide.

La technique de se mettre dans l’inconfort à chaque fois que vous n’aurez pas réalisé votre mini objectif en temps et en heure, vous fera prendre goût à faire les choses nécessaires comme vos objectifs qui le sont peut-être actuellement pour vous, en dehors de votre zone de confort.

Conclusion

Pour être heureux avec l’inconfort, il faut :

– Réussir à adopter le bon état d’esprit pour comprendre le système

– Faire une liste concrète de vos objectifs que vous aimeriez atteindre

– Réaliser des choses que l’on n’aime pas à chaque fois que l’on ne se tient pas à la liste faite noir sur blanc.

Je vous offre mon ebook “5 étapes pour avoir confiance en soi sans se forcer” qui peut vous aider dans votre quête de la confiance en soi sans égale.

Laissez un commentaire