La timidité est quelque chose qui touche énormément de personnes et qui ne savent pas quoi faire pour s’en débarrasser. Cette mauvaise habitude, car oui s’en est une, a pour effet de vous plonger dans un certain état d’esprit.

Celui-là qui vous empêche d’agir. Les raisons et les facteurs de la timidité sont abondants. Fort heureusement aujourd’hui, je vais vous partager des astuces pour vous permettre de vous délivrer de cette manie qui vous pourrit la vie.

Une femme qui à combattu la timidité

Une définition de la timidité

D’après Larousse, la timidité signifie un “manque d’assurance, de hardiesse dans ses rapports avec autrui”. Selon moi, je définirai la timidité comme un poids qui vous leste dans l’épanouissement personnel.La timidité peut être le fléau de plusieurs types de personnes.

Vous pouvez être timide et être quelqu’un d’extraverti comme timide en étant introverti. La timidité touche aussi tous les types d’âges. Les enfants, les adolescents, les adultes, et même les seniors, absolument tout le monde peut être la victime de la timidité.

Ce problème a pour caractéristique de se déclencher pour certain, dans une situation bien particulière. Vous pouvez être quelqu’un qui a l’air confiant, mais lorsqu’il y a par exemple une personne précise à vos côtés, vous devenez timide.

Vous pouvez encore être timide uniquement dans un environnement particulier comme par exemple, quand vous êtes dans un restaurant. Tout dépend des raisons qui vous ont provoqué cela. Les différentes causes de la timidité sont colossal mais je vais vous présenter les plus courantes.

Tout d’abord, on peut être né timide. Selon Jérome Kagan, de l’université de Harvard, 15 à 20% des enfants naîtraient avec une telle prédisposition. Une autre cause courante de la timidité peut être lié à l’enfance avec des parents trop sévères et rigides, des parents instables ou distants.

Une autre cause encore est la culture à laquelle vous avez été élevé(e). Par exemple, au Japon, 90% des gens estiment être ou avoir été timides. Et pour finir, une des causes les plus courante de la timidité est un événement traumatisant ou encore une suite de tragédie.

Il faut savoir aussi que la timidité est composée à 50% de nos gênes et 50% de notre environnement. À partir de maintenant, j’estime que la timidité est plutôt claire pour vous, c’est pourquoi, nous allons voir des astuces pour vous aider à vous débarrasser cette peste.

Ces dernières vont avoir un impact positif sur les 50% de votre environnement pour vous aider au mieux dans votre problème.

Dire la vérité

Tout d’abord, le premier conseil consiste à dire la vérité. Très souvent, quand on est timide, on ne dit pas les choses en temps et en heure. On se cache derrière à chaque fois qu’il y a des gens qui nous agressent, qui montrent des comportement désagréables, alors il y a un problème.

Il faut comprendre ce principe simple qui dit que vous serez toujours victime de ceux qui ne sont pas timides, mais de ceux qui sont cruels. Avouons-le, parfois les gens abusent de notre gentillesse.

Quand on est timide ou juste introverti, les gens prennent trop la confiance, ils essaient de nous soumettre et de paraître supérieur. Du coup, cessez d’être timide et soyez vrai ce qui veut dire, de dire la vérité. Il faut toujours dire la vérité si un comportement ne vous plaît pas.

Dites-le pour vous affirmer parce que retenez ceci : si vous êtes incapable de dire la vérité, d’être brutal(e), d’être honnête avec les gens, vous serez absolument toujours victime de ceux qui prennent votre gentillesse pour une faiblesse.

Porter son attention à l’extérieur

Ce qui se passe chez nous, les timides et les introvertis, c’est qu’on porte trop souvent son attention vers soi-même. On se pose des questions tel que :

  • Est-ce que je n’ai pas dit la mauvaise chose ?
  • Est-ce que je me suis bien comporté ?
  • Qu’est-ce qu’il pense de moi ?
  • Etc…

Le deuxième conseil, c’est de vous dire qu’il faut porter votre attention vers l’extérieur pour diminuer les questions que nous venons de voir. Au lieu de dire, “est-ce que je…”, essayez de prêter attention aux couleurs de l’environnement, au son de l’environnement et aux personnes qui vous entourent.

D’ailleurs, regardez les gens avec attention pour ne pas vous emprisonner dans votre tête. J’aimerais vous partager un concept simple qui vous aidera à cela. Tout le monde pense qu’à soi. À chaque fois que vous avez une pensée, l’attention est presque toujours centrée sur vous-même n’est-ce pas ?

Eh bien, pourquoi vous pensez que c’est différent pour les autres ? Il faut bien comprendre que les gens ne prêtent certainement pas leur attention à vous car ils sont trop occupés à penser à eux-mêmes. C’est pourquoi ça ne sert à rien d’avoir peur du regard des autres.

Pratiquer et échouer

Le troisième conseil est vraisemblablement l’un des plus importants que nous allons voir aujourd’hui. La chose qui vous aidera à surmonter la timidité, c’est bien le passage à l’action. Quand vous appréhendez quelque chose, vous ne faites rien, car vous avez une peur.

Ce peut être une peur du rejet, une peur de ne pas réussir, etc. La chose à faire dans ce cas est de pratiquer la chose en question et vous préparer à échouer.

Il n’y a pas de secret, il faut pratiquer, échouer puis encore pratiquer et encore échouer jusqu’à que vous n’ayez plus aucune timidité vis-à-vis d’une situation. La partie la plus délicate n’est pas le passage à l’action, mais bel et bien l’acceptation que vous allez avoir de l’échec.

La société moderne a tellement banni l’échec que pour beaucoup aujourd’hui, c’est devenu quelque chose d’inimaginable. Une fois que vous pratiquerez et pratiquerez, vous vous rendrez compte que vous n’avez rien perdu.

Et au bout d’un moment à force d’échouer, vous n’allez plus vous poser 10 000 questions et ne pas agir, mais exactement le contraire. Vous n’allez pas vous poser de question et agir pour peut-être échouer, mais fort heureusement vous n’allez rien perdre, mais tout à gagner.

Relaxation progressive des muscles

Ceci est une technique basique de relaxation qui a pour effet de guérir de l’anxiété et certains troubles psychiques. L’idée ici, c’est que vous devez porter votre attention vers votre corps ou plutôt les parties isolées de votre corps.

Cela permettra de les relaxer l’une après l’autre pour plus d’efficacité. Lorsque l’on est timide ou anxieux, on est dans notre tête. On ignore ce qu’on ressent, on ignore notre corps et notre corps devient tout tendu sans qu’on s’en aperçoive.

Du coup, la prochaine fois que vous êtes dans une situation où vous êtes timide ou anxieux, au lieu d’être absorbé par vos pensées, essayez de porter votre attention vers votre corps.

Vous allez constater que vous êtes tendu et donc vous allez essayer de vous relaxer intentionnellement. En plus de ça, si vous faites régulièrement cet exercice lorsque vous êtes dans des situations sociales, vous allez commencer à associer la relaxation avec les situations sociales.

Cela aura pour effet d’être moins timide, car votre corps va commencer à avoir l’habitude de se relaxer et vous allez arrêter d’être stressé pendant des situations sociales.

Agir malgré la peur

Beaucoup se demandent ou font même des recherche pour réussir à ne plus avoir peur. Mais peut-on réellement ne pas avoir peur ? La réponse est non, la peur fait partie intégrante de notre nature et nous a sauvé beaucoup de fois la vie dans le temps.

Ce qui veut dire que tant que vous restiez humain, vous aurez toujours peur. Donc, la seule solution qui s’offre à vous qui êtes timide, qui avez peur d’aller parler aux gens, c’est tout simplement aller leur parler malgré la peur.

La bonne nouvelle, c’est qu’à chaque fois que vous allez agir malgré la peur, vous allez vous rendre compte que vous y aviez survécu. Ce qui veut dire que la chose qui vous faisiez peur ne vous a pas tuée, non seulement elle ne vous a pas tuée, mais vous avez même peut-être obtenu quelque chose.

Comme par exemple, le fait d’aller aborder quelqu’un qui vous plaît, peut-être que vous allez sortir avec cette personne, mais avant d’aller l’aborder, vous avez la peur en vous. Donc, ce n’est absolument pas la peur qui va dicter ou prédire le résultat.

Les peurs sont la plupart du temps des choses d’irrationnelles. Du coup, la prochaine fois que vous aurez peur, ne perdez pas votre temps à réfléchir, mais foncez.

Sourire

Ce sixième conseil vous permettra de vous mettre en confiance pendant des pratiques qui peuvent échouer. Grâce au sourire, vous pouvez réussir à être positif, mais surtout, sa grande force vient de la confiance en soi lorsque l’on sourit sincèrement.

Quelle est l’image que donne quelqu’un qui est dans une situation qui peut être embarrassante pour vous et qui sourit ? Eh bien, l’image qu’envoie cette personne, c’est que c’est quelqu’un qui est sûr de lui, qui est chaleureux et qui n’est pas timide.

Le sourire a un énorme pouvoir à aller exploiter si vous voulez décupler vos résultats. En plus de cela, le sourire peut avoir des significations plus subtiles pour par exemple séduire quelqu’un, convaincre quelqu’un ou encore montrer que l’on est une personne de confiance.

C’est un outil disponible par absolument tout le monde et qui ne demande pas d’investissement donc pourquoi ne pas en profiter ?

Arrêtez de craindre les moqueries

Souvent, lorsque l’on est timide, c’est que l’on a peur du jugement des autres vis-à-vis de nous-même. Pour atténuer un maximum cette peur, il faut commencer par arrêter de craindre les moqueries.

Si vous avez cette sensation que tout le monde vous juge constamment, il faut avoir un autre point de vue de la situation. Tout d’abord, j’aimerais que vous compreniez ce principe qui dit que si quelqu’un vous juge, qui est-il pour faire cela ?

À moins que ce soit un dieu céleste, une personne n’a aucun droit de juger quelqu’un d’autre si ce n’est pour rejeter la faute sur les autres du manque d’amour envers soi-même. Si pour autant une critique vous blesse, il vous reste la solution la plus simple et logique.

Se prendre à la rigolade. En compagnie des autres personnes, vous pouvez vous critiquer, vous jugez sans pour autant vous dévaloriser si vous manquer de respect. C’est un juste-milieu qui vous permettra d’être moins sensible lorsqu’une quelconque personne aura décidé de vous juger.

À force de vous prendre à la rigolade, vous allez réellement reconnaître vos valeurs et de la personne que vous êtes. Du coup, lorsque quelqu’un vous critiquera sans vous manquer de respect, ressentez juste de la pitié pour cette personne qui perd son temps inutilement.

Prendre des responsabilités

Le huitième conseil consiste à prendre des responsabilités pour vous obliger à tenir un certain rythme, une certaine pression. Tout cela pour vous permettre de vous endurcir et ainsi vous débarrasser petit à petit de la timidité.

Prenez un instant pour réfléchir à, qu’est-ce que vous pouvez faire qui présente des responsabilités. Une fois que vous avez trouvé, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

Si vous n’avez pas trouvé ce que vous pourriez faire, je vais vous donner quelques exemples :

  • Devenir président d’une association
  • Être délégué du personnel dans une entreprise
  • Faire du volontariat pour des associations caritatives
  • Travailler en tant que client-mystère

Il existe une multitude de façon d’avoir des responsabilités. Si vous ne voulez pas être dans le domaine professionnel pour cette étape, vous pouvez parfaitement vous engager auprès de votre famille ou de vos amis.

Prenez certaines responsabilités en échange d’un service ou d’une rémunération pour vous éviter de vous faire voir comme le larbin de service. Vous pouvez encore vous charger de l’ouverture ou de la fermeture pour par exemple une salle de sport pendant votre temps libre.

C’est uniquement vous qui pouvez choisir une tâche ou une activité qui présente des responsabilités qui correspond avec votre emploi du temps.

Pour conclure

Arrêter d’être timide ne se fait clairement pas en quelques jours. Il faut comprendre quelle est l’origine de cette timidité. Ensuite, mettez en pratique les huit conseils que je vous ai partagé et vous aurez des résultats plus que convaincants.

 

Laissez un commentaire